M A G H R E B

E M E R G E N T

IT (Information & Technology)

L’IPTV le cheval de bataille du chinois ZTE

Par Maghreb Émergent
janvier 29, 2014
L’IPTV le cheval de bataille du chinois ZTE

[caption id="attachment_644" align="alignnone" width=""]ZTE ChineZTE, première société chinoise à rentrer au Top 10 des dépôts de brevets (Ph. F. Farah)[/caption]

 

La concurrence est rude entre les équipementiers télécoms chinois pour arracher des parts de marché mondiales sur les différents domaines du secteur. ZTE ne lésine pas sur les moyens pour bien se positionner dans certains segments technologiques comme la télévision sur IP. Détails d’un séjour à Shenzhen au cœur de l’écosystème ZTE.

 

Le géant chinois Zhong Xing Telecommunication Equipment Company Ltd, plus connu sous le nom de ZTE, est l’un des équipementiers chinois coté à la Bourse de Hong Kong et à la Bourse de Shenzhen. La firme est engagée sur plusieurs fronts, mais préfère néanmoins consacrer une partie de ses capacités à certains segments d’avenir, encore sous exploités par ses concurrents. ZTE est l’un des plus grands fournisseurs de solutions réseau au monde. Ses avancées technologiques dans les réseaux filaires et mobiles, les transmissions optiques ou les services Cloud trouvent preneur partout, y compris dans des citadelles comme l’Europe et les Etats-Unis. Lors d’un séjour au cœur de l’écosystème ZTE, une équipe de journalistes algériens a pu découvrir les nouveautés de l’équipementier. Premières notes relevées à l’issue de la visite guidée des stands de l’exposition des technologies, l’équipementier chinois consacre 31% de ses activités à la fabrication des terminaux mobiles et 49% à l’infrastructure réseaux. De la fabrication des réseaux GSM (2G) à ceux utilisés dans le LTE/A (4G), ZTE est devenu leader du LTE dans le monde avec plus de 65 réseaux LTE déployés. Le dernier en date, est celui en cours d’installation en Inde depuis le début de janvier 2014.

Avec ses 65000 employés, 18 centres de recherche et développement, 15 centres de formation et 10.000 services après-vente, ZTE est devenue l'une des entreprises technologiques les plus cotées au monde. En commercialisant plus de 11,5 millions de Smartphones au deuxième trimestre 2013, soit une augmentation de 79 % en glissement annuel, la firme est devenue le quatrième fournisseur mondial des terminaux intelligents avec une part de marché d’environ 6 %. Les Smartphones de ZTE, parmi lesquels nous pouvons citer le Grand S et la série des Nubia, sont vendus dans plus de 160 pays. Le Grand S, considéré comme l’un des Smartphones les plus fins dans le monde, tournant sous Android 4.1 et doté de 16 Go de mémoire de stockage, et d’un appareil photo de 13 mégapixels. Il est donné par nombre d’experts comme l’un des modèles les plus adéquats (en rapport qualité/prix) pour les futurs clients 3G des trois opérateurs en Algérie. La série des Nubia appartient à la catégorie haut de gamme intégrant les technologies les plus performantes en matière de photographie et d’audio. Parmi les nouveautés présentée par ZTE, le Cloud radio : une technologie capable de séparer les données en fonction des usages. Cette solution, encore émergeante, est spécialement conçue pour aider les opérateurs à résoudre un ensemble de problèmes critiques rencontrés pendant la transition des réseaux vers la 4G, par exemple, le déséquilibre de charge des données sur les réseaux 2G, 3G et LTE, ou l’irrégularité de l’expérience utilisateur en bordure de cellule.

10e place mondiale dans les dépôts de brevets

Le géant chinois des télécommunications est également connu dans la promotion des services de l’IPTV (la télévision sur IP). Il est considéré comme le n°2 mondial de l’IPTV, de la vidéo à la demande (VOD) et des middlewares et décodeurs IPTV, trois équipements et services majeurs de l’IPTV. Par ailleurs, cette compagnie a été choisie par l’opérateur Algérie Télécom (AT) pour la réalisation du projet de l’intégration de l’IPTV sur le réseau ADSL d’AT. Le monde de la vidéo surveillance est aujourd'hui particulièrement bien répertorié dans le carnet d’activité de ZTE. Ce dernier fournit des solutions de surveillance sur des capteurs, caméras, DVR, DVS, modules de stockage de données et de télécontrôle et alarmes, et ce, via des réseaux fixes ou mobiles applicables dans différents environnements, pour l’industrie ou les collectivités. Mieux, l’intégration de toute cette panoplie de produits pourra mener vers la réalisation d’un centre de dispatching pour alerter en temps réel les pompiers, hôpitaux et commissariats de la police en cas d’un incident. En plus de ses performances dans les processus de l’industrialisation des services technologiques, l’équipementier chinois est propriétaire de plusieurs brevets clefs dans l'industrie IT. En 2013, ZTE a grimpé de la 43ème à la 10ème place des dépôts de brevets. C'est la première fois qu'une société chinoise entre au Top 10 dans ce domaine. Pour ce qui des réseaux optiques, ZTE se positionne comme le deuxième plus grand équipementier télécoms. Il a devancé Alcatel-Lucent qui occupait cette place, derrière Ericsson, ancien premier équipementier télécom, lui-même devancé par la société chinoise Huawei. Cette distinction a été obtenue grâce à la réussite d’un test de transmission effectué sur un réseau de transport optique (OTN). Ainsi, le géant chinois des télécommunications n’a pas été touché par la crise économique internationale. « Durant les cinq dernières années, nos ventes et notre développement économique ont fortement progressées. Notre chiffre d’affaires pour l’année 2012 est de 14 milliards de dollars et le nombre de terminaux mobiles fabriqués par ZTE a dépassé les 500 millions d’unités pour 100 modèles fabriqués sous plusieurs systèmes d'exploitation. Ces chiffres nous offrent encore des perspectives heureuses à notre compagnie » nous a indiqué M. David Dai Shu, porte parole et chef de département de la marque et de la communication chez ZTE.